Qui sommes-nous ?

Notre ambition est de (re)donner à tous les moyens et l’envie de s’investir dans la vie politique et civique.

Souvent perçue comme une sphère privée et restreinte, parfois hors d’atteinte, nous voulons simplifier et étendre la réflexion politique. Le manque de sensibilisation politique et ladite « inaccessibilité » de certaines questions, présentées comme réservées à une élite, entrainent trop souvent un désintérêt et une perte de confiance en la politique française. Nous avons tous un avis; faisons le valoir.

Très majoritairement formée de jeunes étudiants sensibilisés à l’action collective, politique et civique, nous voulons faire de GdA un premier pas vers la réconciliation entre la jeunesse et la pensée politique.

Notre vocation est de faire des propositions par le biais de rapports, de soutenir des projets solides auprès de parlementaires, et de participer à l’amendement de lois afin de favoriser l’engagement de la jeunesse dans la vie publique. Cependant, il est important de noter que ce processus complexe nécessite une action forte et structurée de chacun des membres, lors de toutes les étapes de préparation des textes et des rapports adressés aux parlementaires et autres soutiens de GdA.

Cependant, nous ne sommes pas un parti, et ne sommes affiliés à une quelconque entité politique. Quelle que soit votre adhésion ou non à un parti ou une certaine idéologie, la diversité des avis et tendances politiques de chacun des membres du Think-Tank est une force. Nous voulons ouvrir la politique à tous: ayons confiance en nos idées.

Nous allons poster sur la page Génération d’Avenir, un article par jour afin d’exprimer et d’expliquer clairement nos méthodes et objectifs. Ils s’adressent à toutes les personnes intéressées par le mouvement et plus spécifiquement aux membres ou futurs membres désireux de connaître les mécanismes d’action et les enjeux de GdA

La création d’un réseau de membres actifs à l’échelle nationale est le premier objectif de GdA.

La diversité des références, des idées, des styles de vie et des centres d’intérêt des jeunes apporte une véritable richesse culturelle et intellectuelle à la société. Nous voulons représenter cette jeunesse, dans toute sa diversité. Nos propositions ne pourront être recevables que si elles émanent d’un large spectre de jeunes, unis par leur volonté d’agir.

La première démarche visant à mettre ce réseau en place se fera au niveau national et visera les universités franciliennes, les principales écoles de commerce post-bac et les IEP (aussi bien le campus central de Paris que les campus décentralisés et les IEP du concours commun, ainsi que Grenoble et Bordeaux). Nous souhaitons rassembler des personnes de tous horizons afin de générer des idées riches, et des dialogues de plus en plus constructifs. En effet, c’est la pluralité des expériences et des opinions qui feront la richesse de GdA et la pertinence de nos actions.

Nous souhaitons dans un second temps nous développer dans les lycées. En ouvrant une porte vers l’investissement direct dans des projets locaux et nationaux concrets et en fournissant un soutien matériel et institutionnalisé, nous voulons non seulement répondre à une demande de la jeunesse mais également développer une organisation capable de sans cesse nous renouveler et d’atteindre des individus aux profils extrêmement divers et riches. Cela dans le but d’impliquer les lycéens désireux d’agir dans un processus constructif au sein même de leur lieu de vie et d’étude.

La base de ce projet repose sur réseau de soutiens fort et actif. Le mode de fonctionnement de GdA nécessite le soutien en particulier de parlementaires, sénateurs et députés, qui pourront porter les propositions et rapports mis en forme par les membres au sein du Parlement.

Contrairement à d’autres Think-Tanks et associations poursuivant les mêmes objectifs que nous, nous ne voulons pas seulement publier des rapports et propositions sans suites. Nous voulons les porter directement aux institutions, avec un réel soutien parlementaire et ou politique. Nous avons déjà commencé à établir des connections avec plusieurs parlementaires, cependant nous souhaitons un réseau parlementaire beaucoup plus dense afin d’élargir notre marge de manoeuvre et de proposition. Il est donc important de continuer à développer ce réseau national et surtout de mettre en place un réseau local d’élus et d’associations partenaires, qui servira de base de soutien et de consultation lors de la réalisation de projets mais qui pourra également servir à l’organisation d’évènements telles que des conférences et des débats animés par des personnalités reconnues dans les domaines d’action de GdA.

Ainsi le premier objectif est la création d’un réseau de personnalités variées, qui pourront œuvrer pour la réalisation des projets de GdA de diverses manières, soit en finançant l’association, soit en participant à la réflexion préparatoire, soit en portant nos rapports et idées au sein des hémicycles du Parlement.

L’action nationale de l’association est pilotée par le Conseil d’Administration national (CA). Cela signifie que le CA veille à la réalisation des objectifs de la politique interne de GdA. Les objectifs annuels du Think-Tank seront fixés par le CA et afin de les atteindre, l’Assemblée Générale (AG) décidera des principaux axes de recherche et de proposition qui devront servir de cadre à l’action des membres, qui sera de faire émerger des propositions, rédigées par le Coordinateur des Rapports, puis renvoyés aux membres qui valideront ou non le rapport.

L’objectif de l’action locale de GdA est d’apporter une réponse à des questions locales en appliquant les propositions de GdA sur le terrain. Les actions locales de GdA auront deux formes: d’une part les manifestations organisées dans le cadre de la préparation des projets (conférences, débats, séances de travail en commun) et d’autre part la mise en pratique des projets aillant aboutis.

Le but du Think-Tank est de rassembler les différents points de vue afin d’en tirer le meilleur et de proposer des textes dont l’application peut apporter une réelle évolution sociale. Il est donc important de mettre en place un système de communication efficace permettant à chaque membre d’être informé des propositions et du travail des autres membres.

Domaines d’actions variés

Culture

Environnement

Mobilité

Numérique